You are here:--Renseignez-vous sur les emplois dans le nucléaire

Renseignez-vous sur les emplois dans le nucléaire

Plus de 31 000 emplois au Canada relèvent directement ou indirectement de l’industrie nucléaire.

On trouve des travailleurs du nucléaire dans les centrales nucléaires de production d’électricité, dans les sociétés d’extraction et de concentration de l’uranium, chez les fabricants de combustible nucléaire, et chez les fabricants de radio-isotopes à usage médical et autre usage.

Les travailleurs du nucléaire sont en grande majorité syndiqués, hautement formés et bien rémunérés. Outre un important effectif d’opérateurs nucléaires, une grande partie des travailleurs de centrales nucléaires sont des professionnels des métiers spécialisés et des spécialistes de divers secteurs d’activités. Dans les métiers spécialisés, on trouve des mécaniciens, des charpentiers et des menuisiers, des plombiers, des monteurs de tuyauteries, des mécaniciens-monteurs industriels, des machinistes, des travailleurs externes, et des techniciens de commandes chargés de surveiller les systèmes de contrôle automatisés. D’autres métiers sont aussi présents dans les centrales, comme les peintres, les spécialistes de l’isolation, les travailleurs de maintenance et les responsables des équipements.

Dans les centrales nucléaires, un bon nombre d’employés – jusqu’à 5 % – se consacrent entièrement à la formation sur la sûreté et la sécurité et à la surveillance de la sûreté. Ce personnel se compose de techniciens et d’agents de sûreté radiologique ainsi que de spécialistes de la sécurité classique. D’autres employés sont responsables de la sécurité des installations et de la sécurité nucléaire. Il y a aussi, bien sûr, du personnel de soutien administratif, des ingénieurs, des scientifiques nucléaires, des physiciens, des informaticiens, des cadres de gestion, et d’autres travailleurs spécialisés.

Les opérateurs nucléaires sont engagés à des postes de stagiaires. Au bout de 18 à 24 mois de cours théoriques et de formation en cours d’emploi, ils sont capables de travailler dans l’unité production d’électricité de la centrale nucléaire. Les postes prévoyant une implication plus directe dans les opérations nucléaires et le chargement du réacteur en combustible nécessitent une formation plus poussée. Pour avoir droit au titre d’opérateur nucléaire autorisé (on dit aussi « opérateur de salle de commande »), la personne doit encore étudier en profondeur sur plusieurs années pendant qu’elle franchit les différentes étapes requises.

Des possibilités d’emploi à l’avenir

Les données démographiques sur la main-d’œuvre de l’industrie nucléaire – en 2007, le travailleur moyen avait entre 45 et 50 ans – indiquent qu’il y aura de nombreux débouchés pour les jeunes dans les prochaines années à venir. Le besoin de main-d’œuvre sera encore amplifié avec la résurgence du secteur nucléaire suite à une demande croissante pour l’électricité verte.

Un nombre important de travailleurs du nucléaire approchent l’âge de la retraite, notamment parmi les professionnels des métiers spécialisés, les ingénieurs et d’autres opérateurs occupant des postes cruciaux. Pour répondre à la demande, les compagnies forment aujourd’hui des partenariats avec des collèges et des universités afin qu’il y ait des candidats hautement formés prêts à prendre les emplois qui s’ouvriront au cours des années à venir.

L’Institut universitaire de technologie de l’Ontario (IUTO) et le Collège Durham, situés à Oshawa (Ontario), offrent des programmes d’études axés sur l’industrie nucléaire. En outre, quelques syndicats créent actuellement, en association avec des collèges locaux, des programmes de formation pour les jeunes travailleurs. Par exemple, sur le site même de la centrale de Bruce, le Syndicat des travailleurs et travailleuses du secteur énergétique (STSE) dirige un centre de formation pour les travailleurs syndiqués, conjointement avec le Collège Fenshaw de London (Ontario).

Ne pas oublier aussi les excellentes possibilités d’emploi dans l’extraction de l’uranium car des travaux préparatoires sont actuellement menés sur de futures mines et l’exploration se poursuit ailleurs pour mettre au jour des gisements d’uranium. L’industrie connaît une pénurie de mineurs expérimentés; c’est pourquoi récemment les conventions collectives reflètent cette demande.

Pour en savoir plus sur les occasions d’emploi dans notre industrie, veuillez consulter les sites Web des employeurs énumérés à la section « Où travaillent nos membres » de notre site Web.

adobe acrobat pdf icon

Pour voir ou télécharger une description du travail de l’Opérateur nucléaire, cliquez ici.

Pour voir ou télécharger une description du travail de l’Agent d’entretien mécanique, cliquez ici.

Pour voir ou télécharger une description du travail du Technicien de commandes, cliquez ici.

2018-08-30T18:26:33+00:00February 18th, 2014|Categories: Emplois dans le nucléaire|Comments Off on Renseignez-vous sur les emplois dans le nucléaire